»Il vaut mieux abolir le Conseil permanent de la Jeunesse »

(Martin-Karl Bourbonnais est président de la Commission des jeunes de l’ADQ)

Le manque de courage du dernier budget déposé par le ministre Raymond Bachand et le désir du gouvernement libéral de faire assumer le fardeau des nouvelles augmentations de taxes par la population entraîne une nécessité urgente de couper dans les dépenses de l’État. La manifestation du 11 avril dernier à Québec est représentative de l’écoeurement collectif d’une population déconcertée de toujours payer davantage pour des programmes et des ressources gouvernementales inutiles. 50 000 personnes sont descendues dans la rue pour réclamer une réduction des dépenses. Le gouvernement ne peut plus fermer les yeux. (Suite ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :