Coupes budgétaires: l’ADQ s’en prend au PQ

Pour l'adéquiste François Bonnardel, l'amendement de M. Marceau... (Photothèque La Voix de l'Est)

(Source : Le Soleil)

Couper de 25 % les dépenses de publicité, de formation et de déplacements est absurde, juge le Parti québécois, qui enjoint au gouvernement de revenir sur cette décision. Une semonce qui fait dire à l’Action démocratique du Québec – alliée du ministre des Finances sur cette question – que «l’opposition officielle, c’est l’opposition aux changements et à l’assainissement des finances du Québec».

En commission parlementaire, mardi, le péquiste Nicolas Marceau a présenté un amendement pour modifier le projet de loi 100 mettant en oeuvre certaines dispositions budgétaires. «Les moyens prévus dans ce projet ne sont pas adéquats, commente le député de Rousseau. Le gouvernement n’a pas à dire aux gestionnaires quels moyens prendre pour atteindre l’objectif recherché.» M. Marceau parle de «contraintes excessives». (Suite ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :